referat, referate , referat romana, referat istorie, referat geografie, referat fizica, referat engleza, referat chimie, referat franceza, referat biologie
 
Astronomie Istorie Marketing Matematica
Medicina Psihologie Religie Romana
Arte Plastice Spaniola Mecanica Informatica
Germana Biologie Chimie Diverse
Drept Economie Engleza Filozofie
Fizica Franceza Geografie Educatie Fizica
 

La Tour Eiffel

Categoria: Referat Franceza

Descriere:

Cette jonction a été réalisée sans encombre le 7 décembre 1887 et a rendu inutiles les échafaudages temporaires, remplacés dans un premier temps par la premičre plate-forme (57 mčtres), puis, ŕ partir d�aoűt 1888, par la seconde plate-forme (115 mčtres)...

Varianta Printabila 


1 ACADEMIA FORŢELOR TERESTRE
“NICOLAE BĂLCESCU”


Stud. Sg. Maj.hghjh
Bucica Florian

- SIBU, 2007 -
La tour Eiffel est une tour de fer puddl construite par Gustave Eiffel et ses collaborateurs pour l'Exposition universelle de 1889. Situ l'extrmit du Champ-de-Mars, en bordure de la Seine, ce monument parisien, symbole de la France et de sa capitale est le site le plus visit du pays.
D'une hauteur de 300 mtres l'origine, surleve par la suite de nombreuses antennes culminant 325 mtres, la tour Eiffel est reste l'difice le plus lev du monde pendant quarante ans. Utilise dans le pass pour de nombreuses expriences scientifiques, elle sert aujourd'hui d'metteur de programmes radiophoniques et tlviss.
Prsentation gnrale
Conteste par certains l'origine, la tour Eiffel fut d'abord, l'occasion de l'Exposition universelle de 1889, la vitrine du savoir-faire technologique franais. Plbiscite par le public ds sa prsentation l'Exposition, elle a accueilli plus de 220 millions de visiteurs depuis son inauguration. Sa taille exceptionnelle et sa silhouette immdiatement reconnaissable en ont fait un emblme de Paris.
Imagine par Maurice Koechlin et mile Nouguier, respectivement chef du bureau des tudes et chef du bureau des mthodes d'Eiffel & Cie, la tour Eiffel est conue pour tre le clou de l'Exposition de 1889 se tenant Paris. . Le premier plan est ralis en juin 1884 et amlior par Stephen Sauvestre, l’architecte en chef des projets de l'entreprise, qui lui apporte plus d'esthtique.
Le 1er mai 1886, le ministre du Commerce et de l'Industrie douard Lockroy, fervent dfenseur du projet, signe un arrt qui dclare ouvert un concours en vue de L’Exposition universelle de 1889 . Gustave Eiffel gagne ce concours et une convention du 8 janvier 1887 fixe les modalits d'exploitation de l'difice.
Construite en 2 ans, 2 mois et 5 jours, de 1887 1889, par 250 ouvriers, elle est officiellement inaugure le 31 mars 1889. Sa frquentation s'rode rapidement; la tour Eiffel ne connatra vritablement un succs massif et constant qu' partir des annes 1960, avec l'essor du tourisme international. Elle accueille maintenant plus de 6 millions de visiteurs chaque anne.
Ses 300 mtres de hauteur lui ont permis de porter le titre de plus haute structure du monde jusqu' la construction en 1930 du Chrysler Building, New York. La tour Eiffel, construite sur le Champ-de-Mars, prs de la Seine, dans le 7e arrondissement de Paris, est actuellement exploite par la Socit d'exploitation de la tour Eiffel (SETE). Le site, qui emploie 500 personnes (250 directement employs par la SETE et 250 par les diffrents concessionnaires installs sur le monument), est ouvert tous les jours de l'anne.
En juin 1884, deux ingnieurs des entreprises Eiffel, Maurice Koechlin et mile Nouguier, respectivement chef du bureau d’tudes et chef du bureau des mthodes, se penchent leur tour sur un projet de tour mtallique de 300 mtres. Ils esprent pouvoir en faire le clou de l’Exposition de 1889.

 
Cette esquisse, ralise le 6 juin 1884 par Maurice Koechlin, est le tout premier croquis du pylne de 300 mtres, qui deviendra plus tard la tour Eiffel.
Le 6 juin, trs exactement, Maurice Koechlin dessine le tout premier croquis de l’difice. Le dessin reprsente un haut pylne de 300 mtres, o les quatre piles incurves, se rejoignant au sommet, sont relies par des plates-formes tous les 50 mtres. Gustave Eiffel voit cette esquisse, dit ne pas s’y intresser, mais concde toutefois ces concepteurs l’autorisation de poursuivre l’tude.
Stephen Sauvestre, architecte en chef des entreprises Eiffel est sollicit et redessine compltement le projet pour lui donner une autre envergure : il rajoute de lourds pieds en maonnerie et consolide la tour jusqu’au premier tage par le truchement d’arcs, rduit le nombre de plates-formes de cinq deux, surplombe la tour d’une coiffe la faisant ressembler un phare, etc.
Cette nouvelle mouture du projet, agrmente du vernis dcoratif dcrit ci-dessus, est nouveau prsente Gustave Eiffel qui, cette fois-ci, se montre enthousiasm. tel point qu’il dpose, le 18 septembre 1884, en son nom et ceux de Koechlin et Nouguier , un brevet pour une disposition nouvelle permettant de construire des piles et des pylnes mtalliques d’une hauteur pouvant dpasser 300 mtres . Et bien vite, il rachtera les droits de Koechlin et Nouguier, pour dtenir les droits exclusifs sur la future tour, qui par voie de consquence, portera son nom.
Le gnie de Gustave Eiffel ne rside donc pas dans la conception du monument, mais dans l’nergie qu’il a dpense faire connatre son projet auprs des gouvernants, des dcideurs et du grand public, pour pouvoir construire la tour, et, une fois que cela fut fait, dans l’investissement pour en faire, aux yeux de tous, bien plus qu’un simple dfi architectural et technique ou encore un objet purement esthtique (ou inesthtique selon certains). Il a aussi financ avec ses propres fonds quelques expriences scientifiques menes directement sur ou depuis la tour Eiffel, qui auront permis de la prenniser.

 

1 douard Lockroy, ministre du Commerce en 1886-1887 et Commissaire gnral de l'Exposition universelle de 1889, se fera l'ardent dfenseur du projet de tour de Gustave Eiffel et mettra en place un concours avantageant l'ingnieur.
Pour commencer, il va s’employer convaincre douard Lockroy, le ministre de l’Industrie et du Commerce de l’poque, de lancer un concours ayant pour objet d’tudier la possibilit d’lever sur le Champ-de-Mars une tour en fer base carre de 125 mtres de ct la base et de 300 mtres de hauteur . Les modalits de ce concours, qui eut lieu en mai 1886, ressemblent tellement au projet dfendu par Gustave Eiffel qu’on pourrait presque croire qu’il fut crit de sa propre main. Bien sr, il n’en est rien, mais il est vident que son projet a de grandes chances d’tre retenu pour figurer l’Exposition universelle qui se tient trois ans plus tard. Encore faut-il convaincre que l’objet n’est pas purement un btiment d’agrment et qu’il peut remplir d’autres fonctions. En mettant en avant, et ce ds le dbut, l’intrt scientifique qui peut tre retir de sa tour, l’ingnieur Eiffel marque indniablement des points.
L’issue du concours n’est pourtant pas acquise d’avance Eiffel. La concurrence est rude. 107 projets sont dposs. Gustave Eiffel gagnera finalement ce concours, l’autorisant construire sa tour pour l’Exposition universelle de 1889, juste devant Jules Bourdais qui avait entre-temps, troqu le granit pour le fer.
Deux problmes se posent alors : le systme d’ascenseurs qui ne satisfait pas le jury du concours, obligeant Eiffel changer de fournisseur et l’emplacement du monument. Au dbut, il est envisag de lui faire enjamber la Seine ou de le coller au Ancien Palais du Trocadro devenu aujourd'hui le Palais de Chaillot, avant finalement de dcider de la placer directement sur le Champ-de-Mars, lieu de l’Exposition, et d’en faire une sorte de porte d’entre monumentale.
L’emplacement, mais aussi les modalits de construction et d’exploitation font l’objet d’une convention signe le 8 janvier 1887 entre douard Lockroy, ministre du Commerce, agissant au nom de l’tat franais, Eugne Poubelle, prfet de la Seine, agissant ici au nom de la Ville de Paris et Gustave Eiffel, agissant en son nom propre et non pour son entreprise. Cet acte officiel prcise notamment le cot prvisionnel de la construction, soit 6,5 millions de francs de l’poque, pays hauteur de 1,5 million de francs par des subventions (article 7) et pour le reste par une socit anonyme ayant pour objet spcifique l’exploitation de la tour Eiffel, cre par Gustave Eiffel et finance par l’ingnieur et un consortium de trois banques. L’crit prcise aussi le prix des entres qui devra tre pratiqu durant l’Exposition universelle (article 7), que 300 places par mois (au plus) devront tre gratuites, que, chaque tage, une salle spciale, devra tre rserve pour mener des expriences scientifiques et/ou militaires, restant gratuitement disposition pour les personnes dsignes par le Commissaire gnral (article 8) etc. Enfin, l’article 11 stipule que :
Aprs l’Exposition et ds la remise du parc du Champ de Mars, la ville deviendra propritaire de la tour, avec tous les avantages et charges affrents ; mais M. Eiffel, comme complment du prix des travaux, en conservera la jouissance jusqu’ l’expiration des vingt annes qui compteront compter du 1er janvier 1890, dlai au bout duquel cette jouissance fera retour la Ville de Paris. La remise de la tour sera faite aprs ces vingt annes, en bon tat d’usage et d’entretien, sans qu’il puisse tre exig de M. Eiffel de rfections spciales.

La construction de la Tour
 
Juillet 1887-Mars 1889 : Aperu des diffrentes tapes de la construction de la tour Eiffel :
•    18 juillet 1887 : Commencement du montage mtallique de la pile n4
•    7 dcembre 1887 : Montage de la partie infrieure sur les pylnes en charpente
•    20 mars 1888 : Montage des poutres horizontales sur l'chafaudage du milieu
•    15 mai 1888 : Montage des piliers au-dessus du premier tage
•    21 aot 1888 : Montage de la deuxime plate-forme
•    26 dcembre 1888 : Montage de la partie suprieure
•    15 mars 1889 : Montage du campanile
•    Fin mars 1889 : Vue gnrale de l'ouvrage achev
Initialement, Gustave Eiffel avait prvu douze mois de travaux ; en ralit, il faudra compter le double. La phase de construction qui dbutera le 28 janvier 1887, s’achvera finalement en mars 1889, juste avant l’ouverture officielle de l’Exposition universelle.
Sur le chantier, le nombre d’ouvriers ne dpassera jamais les 250. C’est que, en fait, une grande partie du travail est fait en amont, dans les usines des entreprises Eiffel Levallois-Perret. Ainsi, sur les 2 500 000 rivets que compte la tour, seulement 1 050 846 furent poss sur le chantier, soit 42 % du total. La plupart des lments sont assembls dans les ateliers de Levallois-Perret, au sol, par tronons de cinq mtres, avec des boulons provisoires, et ce n’est qu’aprs, sur le chantier, qu’ils sont dfinitivement remplacs par des rivets poss chaud.
La construction des pices et leur assemblage ne sont pas le fruit du hasard. 50 ingnieurs excutrent pendant deux ans 5 300 dessins d’ensemble ou de dtails, et chacune des 18 038 pices en fer possdait son schma descriptif.
Sur le chantier, dans un premier temps, les ouvriers s’attaquent la maonnerie en ralisant notamment d’normes socles en bton soutenant les quatre piliers de l’difice. Cela permet de rduire au minimum la pression au sol de l’ensemble qui n'exerce qu'une trs faible pousse de 4,5 kg/cm2 au niveau de ses fondations.
Le montage de la partie mtallique proprement dite, commence le 1er juillet 1887. Les hommes chargs du montage de ce gigantesque Meccano sont nomms les voltigeurs. Ils sont dirigs par Jean Compagnon. Jusqu’ 30 mtres de hauteur, les pices sont montes l’aide de grues pivotantes fixes sur le chemin des ascenseurs. Entre 30 et 45 mtres de hauteur, 12 chafaudages en bois sont construits. Une fois passs les 45 mtres de hauteur, il fallut difier de nouveaux chafaudages, adapts aux poutres de 70 tonnes qui furent utilises pour le premier tage. Est ensuite venue l’heure de la jonction de ces normes poutres avec les quatre artes, au niveau du premier tage. Cette jonction a t ralise sans encombre le 7 dcembre 1887 et a rendu inutiles les chafaudages temporaires, remplacs dans un premier temps par la premire plate-forme (57 mtres), puis, partir d’aot 1888, par la seconde plate-forme (115 mtres).
En septembre 1888, alors que le chantier est dj bien avanc et le deuxime tage construit, les ouvriers se mettent en grve. Ils contestent les horaires de travail (9 heures en hiver et 12 heures l’t), ainsi que leur salaire considr comme maigre eut gard aux risques pris. Gustave Eiffel argue du fait que le risque n’est pas diffrent qu’ils travaillent 200 mtres d’altitude ou 50, et bien que les ouvriers soient dj mieux rmunrs que la moyenne de ce qui se pratiquait dans ce secteur l’poque, il leur concde une augmentation de salaire, mais en refusant de l’indexer sur le facteur risque variable selon la hauteur (ce qui tait demand par les ouvriers). Trois mois plus tard, une nouvelle grve clate, mais cette fois-ci, il tiendra tte et refusera toute ngociation.

 
Un des ascenseurs Roux, Combaluzier et Lepape qui occupaient les piliers est et ouest.
En mars 1889, le monument est achev temps et aucun accident mortel n'aura t dplor parmi les ouvriers (un ouvrier y trouvera toutefois la mort, mais c'tait un dimanche, il ne travaillait pas et perdit l'quilibre lors d'une dmonstration sa fiance). Il aura cot 1,5 million de francs de plus que prvu, et aura pris le double de temps tre construit que ce qui tait initialement prvu dans la convention de janvier 1887.
L’difice achev ou presque, il restait prvoir un moyen pour que le public se rende la troisime plate-forme. Les ascenseurs Backmann, qui taient initialement prvus dans le projet prsent au concours de mai 1886, ayant t rejets par le jury, Gustave Eiffel fait appel trois nouveaux fournisseurs : Roux-Combaluzier et Lepape (devenus Schindler), la socit amricaine Otis et enfin Lon Edoux (qui a fait ses tudes dans la mme promotion que Gustave Eiffel).
Referat oferit de www.ReferateOk.ro
Home : Despre Noi : Contact : Parteneri  
Horoscop
Copyright(c) 2008 - 2012 Referate Ok
referate, referat, referate romana, referate istorie, referate franceza, referat romana, referate engleza, fizica